Guillaume Valenti

Qu’est-ce que la scalabilité ?


1. Faire croître ses revenus par client sans impacter ses charges

Le terme scalabilité vient de l’anglais « scale » qui correspond à la notion de mise à l’échelle. Dire d’une entreprise que son activité, son produit ou son business model est scalable signifie qu’elle est en capacité de croître sans que cela n’impact son organisation. Elle confortera sa rentabilité et sera en capacité de fonctionner de la même façon qu’elle ait 100 ou 10000 clients. Le saint graal de toute startup.

Courbe de scalabilité

Ce graphique illustre parfaitement les résultats d’une entreprise scalable. Ses charges fixes & variables vont certainement augmenter avec le temps pendant que les revenus par client vont croître de manière exponentielle ou asymptotique (en fonction de la variable temporelle et de votre marché).

L’exemple de Google

La 1ère requête qu’un internaute fait sur le moteur de recherche Google coûte de l’argent (il faut rembourser les serveurs, les ingénieurs, les différents frais nécessaires à la création et au maintien du produit). La 2nd requête de ce même internaute coûte 2 fois moins cher. La 3ème 3 fois moins cher… Son modèle et celui de l’effet de réseau où la valeur du réseau est proportionnelle au carré du nombre de clients.

2. La base du scale c’est l’investissement :

Il n’y a pas de recette miracle, scaler demande du temps, de la rigueur et de la patience. C’est avant tout un investissement, un véritable way of life !

  • En tant que personne il s’agit d’investir du temps aujourd’hui sur une action que l’on vous demande pour qu’à la prochaine sollicitation cette dernière prenne le moins de temps possible.
  • En tant qu’entreprise c’est une quête permanente d’optimisation des processus et de sa chaîne de valeur. La standardisation coûte du temps et de l’argent. Cela passe également par une culture d’entreprise à mettre en place.

3. 100% des business & personnes sont scalables